Auteur: Andreas Janser, Planificateur financier senior, Schwyzer Kantonalbank

Une planification rigoureuse de la retraite permet de faire le point, de dissiper les incertitudes et de repérer tous les potentiels d’économies (fiscales). Mais pourquoi s’y prendre dès 10 ans à l’avance, comme cela est généralement recommandé?

Accaparés par notre vie professionnelle, familiale et sociale ainsi que par toutes nos activités, nous sommes souvent dans l’ici et maintenant, et la fin de la vie active nous semble bien loin. Pourtant, une planification anticipée de la retraite peut s’avérer décisive.

Il est recommandé de commencer à préparer et à planifier la cessation d’activité professionnelle 10 ans avant la date prévue de la retraite (ordinaire ou anticipée). En effet, certaines mesures requièrent un temps de préparation assez long. Il faut rechercher suffisamment tôt les possibilités d’optimisation pour engager les mesures nécessaires. Avoir la certitude d’avoir bien préparé sa retraite et exploité toutes les possibilités d’économies procure un sentiment de sécurité.

Dans l’exemple qui suit, un personnage fictif, Madame Taxfix, planifie sa retraite anticipée en deux étapes, à l’âge de 62 et 63 ans. Elle a déjà décidé de demander le versement de son avoir de la caisse de pension sous forme de capital. La retraite partielle, impliquant le versement du capital en deux tranches à deux moments différents, permet de bénéficier d’avantages fiscaux. Mais attention: il faut planifier intelligemment les versements du pilier 3a de façon à ce qu’ils ne se cumulent pas avec ceux de la caisse de pension. Un amortissement partiel de son hypothèque était planifié au départ à la retraite, mais Madame Taxfix décide de le mettre en œuvre plus tôt que prévu. À cette fin, elle demande un versement de la caisse de pension dans le cadre de l’encouragement à la propriété du logement (EPL). Comme cette mesure réduit son capital de la caisse de pension, elle paiera nettement moins d’impôt sur la prestation en capital lors de ses étapes de retraite partielle. Elle a également examiné la possibilité d’effectuer des rachats dans la caisse de pension: il s’avère que cette solution permet de réaliser des économies substantielles d’impôt sur le revenu. Madame Taxfix répartit ses rachats sur différentes années fiscales, pour freiner la progressivité de l’impôt pendant plusieurs années. Toutefois, cette possibilité n’est ouverte que jusqu’à l’âge de 56 ans, en raison du délai de trois ans qui doit impérativement être respecté avant le versement EPL prévu à l’âge de 59 ans.

Perceptions du pilier 3a dans 5 ans précédant l'âge AVS

Comme on le voit dans cet exemple, différents délais doivent être respectés en fonction de la situation et des objectifs personnels. Dans le cas d’un couple marié, les conjoints doivent coordonner leurs démarches. Une planification précoce de la retraite permet de tirer le meilleur parti des différentes options et d’adopter les bonnes mesures d’optimisation. Elle donne également le temps de se préparer financièrement, p. ex. en réalisant un processus d’épargne pour la date de retraite (anticipée) souhaitée.

Du fait de la complexité élevée de ces thématiques, il est recommandé de recourir à un conseil spécialisé. Une planification de la retraite telle que celle proposée par la Schwyzer Kantonalbank permet de faire le point sur l’évolution future de la situation financière, de dissiper les incertitudes et d’obtenir une vue d’ensemble approfondie des possibilités d’optimisation envisageables. La planification de la retraite est une base de décision importante, qui s’avère toujours payante.