Auteur: Sandro Frigg, Responsable conseil clientèle Entreprises, Obwaldner Kantonalbank, Sarnen

Les entreprises doivent être, voire rester compétitives et avoir la capacité d’agir. Dans un environnement économique dynamique et concurrentiel notamment, investir dans l’innovation est essentiel. Se pose alors la question suivante: Quelle source de financement utiliser? Apport de fonds propres? Solution de financement classique? - autre alternative intéressante, le leasing de biens d’équipement. 

Rester flexible financièrement
Le leasing de biens d’équipement permet d’effectuer des acquisitions sans apport de capital et sans garanties supplémentaires. Les versements d’acomptes sont généralement possibles mais pas toujours obligatoires. La durée du financement dépend du bien à financer et peut être comprise entre 24 et 72 mois. En règle générale, l’acquisition de l’objet se fait sur la base d’une valeur résiduelle de 0,50% du prix d’achat, ce qui minimise d’éventuels problèmes de vente à l’expiration du contrat. 

Fiabilité de la base de calcul 
L’intérêt du leasing est calculé sur la base de la durée d’utilisation, du taux d’intérêt, d’un éventuel acompte et en tenant compte de la valeur résiduelle. Les intérêts du leasing demeurent constants pendant toute la durée du contrat. Les mensualités fixes permettent d’effectuer un calcul exact. L'objet en leasing se finance également parallèlement à sa durée d’utilisation grâce aux flux de trésorerie générés par l’objet en leasing.  

Solution pour investissements à forte intensité capitalistique
Les prestataires de leasing financent traditionnellement des véhicules utilitaires, des machines - y compris unités complètes de productions - des appareils médicaux ainsi que des objets de leasing spéciaux tels que remontées mécaniques, infrastructures informatiques ou mobilier de bureau. Le leasing de biens d'équipement convient particulièrement à de tels investissements à forte intensité capitalistique. 

Conclusion
La décision de financer des biens d’équipement dépend en définitive de divers facteurs. Une entreprise devrait se financer de manière stable et avantageuse sur le long terme sans perte de flexibilité. Le leasing de biens d’équipement assure la flexibilité en termes de financement. Le capital de l’entreprise reste disponible pour effectuer les investissements ne pouvant être financés par le leasing de biens d’équipement. En même temps, ce mode de financement ne restreint aucunement la marge de manœuvre pour les lignes de crédit auprès des banques. L’utilisation de fonds propres est en outre rarement nécessaire. Tous ces avantages plaident en faveur du leasing de biens d’équipement qui, dans un environnement économique dynamique et compétitif, permet à une entreprise de réaliser des acquisitions indispensables à l’innovation.